Stras’Orgues 2021 – Nouveaux horizons

Revivre véritablement, bouger, sortir et se rencontrer, voici sans doute ce qui constitue actuellement nos aspirations les plus profondes. Le festival des orgues de Strasbourg vous offre cette année plus que jamais, de nouvelles propositions artistiques dynamiques pour sortir d’une torpeur imposée et rebondir !

Pour sa 5e édition, Stras’Orgues invite des arts visuels à dialoguer avec l’orgue. Peinture, iconographie, film ou danse seront partenaires de la musique. En contraste avec le son de l’orgue parfois immuable ou impassible, voici que le mouvement est au cœur de cette programmation : mouvement de l’image, du crayon ou du pinceau mais surtout mouvement de la danse. La danse nous accompagne à trois reprises dans des projets originaux. Le premier événement est celui de six danseurs du Ballet de l’Opéra du Rhin qui viennent s’approprier la densité musicale de l’orgue romantique et éclairer par la chorégraphie le discours musical de César Franck. Le deuxième projet est celui d’un couple de danseurs baroques en costumes qui vient donner vie aux rythmes cachés de l’orgue baroque. Enfin, sur une association sonore des plus originales où guitare et orgue donnent le ton, des couples de danseurs nous entraînent avec passion dans les rythmes du tango argentin pour le troisième événement !

Stras’Orgues casse éga­lement les codes en accueillant l’orgue Gulliver, un orgue mobile qui prendra place le temps d’un week-end sur la scène de la grande salle restaurée du Palais des fêtes.

Enfin, Stras’Orgues c’est aussi : des tribunes ouvertes qui permettent au public d’être au plus près de l’organiste, des concerts sur des orgues qui viennent de connaître leur relevage (St Louis-Robertsau, St Ignace), deux excursions au nord et au sud du département, une promenade sur l’Ill pour aller fêter les 50 ans de l’orgue de l’église néo-apostolique, les désormais traditionnelles balades à pied, en rollers ou à vélo, le ciné-concert et bien entendu le concert d’ouverture à la cathédrale pour lequel vous aurez le grand plaisir de retrouver Karol Mossakowski dont le talent nous avait ébloui lors du ciné-concert 2020.

L’équipe du festival est très impatiente de vous rencontrer pour partager tous ces moments artistiques à ne pas manquer !

Damien SIMON